Rokumen atomune do gusoku.

Armure de type rokumen atomune do gusoku comprenant:

Kabuto: (casque) de type momonari (dont le profil symbolise une pêche) , en fer naturel monté avec un shikoro (protège nuque) de style
hineno en fer laqué noir.

  • Remarquer la présence de zaboshi (rondelles en formes de kiku sous les rivets saillants du mabizashi (visière) .
  • L’acier est d’une parfaite finition et d’une forge irréprochable.
  • Ce casque est décoré de wakidate en forme de cornes en bois laqué en urushi imitant la corne naturelle. Certainement plus tardive
  • que l’armure, mais du plus bel effet et parfaitement cohérente avec l’ ensemble. Dimensions: environs 75 cm.
  • Les kamon sur les fukigaeshi sont ceux de la famille des Sakai .
  • École: Haruta
  • Époque : mi edo

Mempo: (masque) de type ryubumen en fer naturel . Belle présence pour ce mempo puissant. Bonne construction robuste. Noter les fleures
de prunier en appliques à la base des crochets de joues.

  • La patine sombre se marie parfaitement avec celles des autres parties de l’armure tirant sur le chocolat .
  • Époque : Première moitié edo .
  • École : Iwaï

Do: (cuirasse) de type rokumen atomune do ( 6 plaques, soit 5 charnières et arrête sur le devant ). Fer naturel .

  • Très bonne construction et finition soignée .
  • Un détail intéressant est la petite bavette sur le muna ita . Habituellement, elle fait partie intégrante du muna Ita sur ce type
  • de do. Ici, elle est amovible. Certainement une demande particulière du porteur de l’armure lors de la commande à l’armurier ?
  • Encore une énigme qui ne trouvera peut être jamais de réponse.

Sangu (lit: 3 pièces ). En fait, il s’agit d’un nigu plus des suneate. Fer naturel pour les kote et les suneate, fer laqué noir pour le aidate.

  • Les kote et le aïdate sont en suites.

Sode ( protections d’épaules) en fer laqué noir.

Cette armure est présentée sur sa caisse (yoroy bitsu) marquée au mon de la famille des Sakai.